La sécurité en eau menacée par le changement climatique: réponse de l'Afrique

Lancement du Cadre stratégique lors de la Semaine africaine de l'eau 2012

 

Pour faire face au double défi de la sécurité en eau et du changement climatique, le Conseil des ministres africains de l'eau (AMCOW) lance le Cadre stratégique pour la sécurité en eau, la résilience climatique et le développement , le 14 Mai 2012 lors de la Semaine africaine de l'eau au Caire, en Egypte. (Photo: l'honorable S.S Nkomo, Vice-Président d'AMCOW et Ministre des ressources en eau et du développement au Zimbabwe, et Dr Ania Grobicki, la Secrétaire Exécutive du GWP.) 

 

Le Cadre stratégique a été élaboré par AMCOW pour aider les décideurs à identifier et développer des stratégies d'investissements "sans regret", de les intégrer dans les processus de planification du développement et d'influencer les futures activités de développement afin qu'elles deviennent plus résilientes aux changements climatiques. 

 

Selon Monsieur Bai Mass Taal, le Secrétaire Exécutif d'AMCOW, le Cadre stratégique "a été élaboré afin de soutenir la mise en oeuvre des engagements relatifs au changement climatique pris en 2008 par les chefs d'Etat africains dans la Déclaration de Charm el-Cheik  pour accélérer la réalisation des objectifs de l'eau et de l'assainissement en Afrique. La Déclaration de Charm el-Cheik appelle notamment les pays africains à mettre en place des mesures d'adaptation et des plans d'investissements pour améliorer la résilience des pays à la menace croissante du changement climatique qui pèse sur les ressources en eau, et à renforcer leurs capacités pour réaliser les objectifs de l'eau et de l'assainissement."

 

Madame Rhoda Peace Tumusiime, Commissaire à l'économie rurale et l'agriculture à la Commission de l'Union Africaine, définit le Cadre stratégique comme "une étape importance vers la réalisation de la Vision africaine de l'eau 2025, de l'équité et la durabilité dans l'utilisation et la gestion des ressources en eau pour la réduction de la pauvreté, le développement socio-économique, la coopération régionale et l'environnement."

 

L'honorable S.S Nkomo, Vice-Président d'AMCOW et Ministre des ressources en eau et du développement du Zimbabwe a déclaré: "AMCOW salue le partenariat le GWP et ses partenaires et se félicite du lancement du Cadre stratégique. Au moment de céder la présidence d'AMCOW, je suis ravi de lancer le Cadre stratégique pour la sécurité en eau, la résilience climatique et le développement, en tant que contribution aux efforts de l'Afrique dans la mise en oeuvre des programmes de croissance et de développement social."

 

La Secrétaire Exécutive du GWP, Dr. Ania Grobicki, a déclaré que "le Cadre stratégique est essentiel pour soutenir les efforts en cours pour réaliser la Vision africaine de l’eau et contribuer à une croissance et à un développement en Afrique qui soient résilients au changement climatique". 

 

Le Directeur de CDKN Afrique : "AMCOW fait preuve de clairvoyance en aidant les économies africaines à se développer de manière à garantir la sécurité en eau dans un climat changeant. Le Cadre stratégique constitue un outil efficace pour la gestion de l'eau malgré un avenir incertain. Il permet aux Etats de prendre des décisions et de développer des stratégies d'investissements "sans regret", qui sont rentables, ont des effets concrets et apportent des bénéfices maintenant."

 

Le Cadre stratégique a été développé dans le cadre du WACDEP, un programme d'AMCOW mis en oeuvre par GWP. Il est le résultat d'une forte collaboration entre AMCOW et son Comité consultatif technique (AMCOW TAC - Technical Advisory Committee), GWP et le Climate and Development Knowledge Network (CDKN), qui a financé les travaux. 

 

Pour plus d'information: www.gwp.org/wacdepwww.amcow-online.org

 

Le communiqué de presse de CDKN