PROGRAMME EAU CLIMAT ET DEVELOPPEMENT

Le Programme Eau Climat et Développement en Afrique (Water, Climate and Development in Africa – WACDEP) a été conçu comme un programme du Conseil des Ministres Africains en charge de l’Eau (AMCOW) pour accompagner et surtout aider l’Afrique à répondre aux engagements pris par les Chefs d’Etat africains à Sharm El Sheik (Egypte) en juillet 2008. L’Afrique doit travailler à réduire sa vulnérabilité aux phénomènes climatiques à travers une bonne gestion des ressources en eau. C’est en Novembre 2010 lors de la 3e Semaine africaine de l’eau, qu’AMCOW a adopté une décision recommandant que le Partenariat Mondial de l’Eau (GWP) et ses partenairesopérationnalisent le WACDEP.

Son objectif est de faire intégrer dans les processus de planification du développement la sécurité en eau et la résilience climatique. Il vise à renforcer la résilience au climat en aidant les pays à travers des investissements conséquents dans la sécurité en eau à mieux s’adapter au nouveau régime climatique. La mise en œuvre du WACDEP en Afrique de l’Ouest concerne le Burkina Faso, Ghana et le bassin fluvial transfrontalier de la Volta.

WACDEP/IFMP : Initiative pour la Préparation de projets pour la gestion intégrée des inondations dans le bassin de la Volta

L’équipe régionale du WACDEP en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM), le GWP et l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) travaille sur une initiative pour la préparation du projet pour la mise en œuvre de la gestion intégrée des inondations et le développement de projets bancables, ceci à travers le programme de gestion des inondations (APFM), l’unité de coordination du WACDEP.

 

Projets de démonstration WACDEP, espoir à Tampizua 2 et Azum Sapelga au nord Ghana!

Les communautés villageoises de Tampizua II, dans la municipalité de Bawku et d’Azum Sapelga dans le district de Binduri au nord du Ghana sont très heureuses avec le projet de démonstration en cours de mise en œuvre. Situées sur les bords de la Volta Blanche ces communautés connaissent diverses situations malheureuses telles que les inondations liées au changement climatique et qui affectent leur existence.

/ West Africa

Préparation du plan d'investissement de la Volta Blanche

La Commission des ressources en eau du Ghana (WRC)  et le Partenariat National de l’Eau du Ghana (PNE Ghana) organisent une rencontre d’un jour à Bolgatenga (nord du Ghana) pour valider une étude en deux parties qui entrent dans la préparation du plan d’investissement Bassin de la Volta Blanc (WVB). Le rapport met à jour le plan GIRE pour le WVB et fournit un cadre pour identifier la gestion des ressources en eau et les défis connexes dans le bassin. Il met en évidence les tendances socio-économiques, la dynamique des populations et les conditions générales des ressources en eau dans le bassin.

 

WACDEP Burkina : un projet de démonstration très prometteur

Une équipe du GWP-AO et du PNE Burkina a effectué le 11 juin 2015 une visite pour évaluer le niveau de mise en œuvre des travaux sur le site du projet de démonstration du WACDEP au Burkina Faso. Ce projet porte sur les techniques de l’irrigation goute à goute pour la gestion efficiente de l'eau agricole au profit des populations vulnérables dans la municipalité de Loumbila au centre du pays.

Depuis la dernière visite en avril 2015 il y a eu les travaux de labour, l’installation de certains équipements goutte-à-goutte et du pompage d’eau avec énergie solaire, entre autres.

WACDEP projet de démonstration au Burkina

L'équipe de projet WACDEP Burkina a effectué des missions en Février (le 13) et en Mars (les 13, 25 et 29) en vue d’informer et échanger avec les parties-prenantes sur l’état d’avancement du projet de démonstration afin de trouver des solutions consensuelles quant à la conduite du projet, au regard du retard accusé. En raison de nouveaux développements de limitation du budget l'intervention a été recadrée en fonction des ressources financières disponibles.

Burkina: atelier de validation du PNA

Au Burkina un atelier national a été organisé en Février 2015 en vue de valider le Plan national d'adaptation au changement climatique (PNA). Cet atelier a réuni une centaine de participants avait pour but d’examiner la version finale du document PNA afin de s’assurer de la prise en compte des amendements faits lors de l’atelier du premier Avril 2014 y compris celles sur la sécurité en eau, l'eau a été intégrée dans tous les secteurs. Ce principe d’intégration qui est la transversalité du secteur de l’eau, a été l’une des améliorations du document grâce au travail de facilitation du projet WACDEP. Le lien entre l’eau et chaque secteur prioritaire considéré dans le plan, a été fait.
Cet atelier a été le lieu, pour le ministre de l’Environnement et des ressources Halieutiques, dans son mot d’ouverture, prononcé par son Secrétaire Général, de remerciement du Partenariat National de l’Eau du Burkina, à travers le WACDEP, pour son rôle très important, à la fois technique et financier, joué dans le processus d’élaboration du plan national d’Adaptation au Burkina Faso.

Le document doit être adopté en Conseil des ministres avant sa soumission à la Convention-cadre des Nations Unies comme le document PNA pour le Burkina Faso.