ACTIVITES

Les Zones Humides : Réservoir d’innombrables bienfaits pour l’humanité, mal exploité et valorisé.

L’atelier de réflexion autour du thème « modes de vie durables dans les zones humides des pays en développement : la vision de la jeunesse africaine » initié par Water For Life Cameroon,  à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale des Zones Humides, en partenariat avec le GWP-CAf s’est tenu le mercredi 3 février au siège du GWP-CAf à Yaoundé, Cameroun.

 

Cette rencontre a regroupé 21 représentants issus de 13 associations de la jeunesse camerounaise spécialisées dans la protection de l’environnement et des centres de recherches.

 

L’objectif de l’atelier  était de sensibiliser l’opinion jeune sur l’importance de l’interdépendance entre les modes de vie humaine et les zones humides tant en milieu urbain  que rural en vue d’un changement de comportement pour la gestion rationnelle et durable des biens/bénéfices et services procurés par les zones humides.

/ Central Africa

Les étudiants de 2è année de l’Université de Dschang formés sur la GIRE

Du 4 au 8 décembre 2015, le GWP-CAf a organisé et dispensé un module de cours intitulé « Eau et Développement Socio-Economique » (LPEE 233) aux étudiants de 2ème année  de la Filière de Métiers de Bois, de l’Eau et de l’Environnement de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricole (FASA) de l’Université de Dschang, Antenne d’Ebolowa, dans la région ouest de Cameroun.

La dispensation des cours qui s’inscrit dans la  droite ligne de la mise en œuvre de l’objectif stratégique n°2 « Produire et communiquer un savoir » du GWP-CAf fait partie des clauses de la convention de partenariat signé depuis 2007 entre le GWP-CAf et l’Université de Dschang. A travers cette convention de partenaire le GWP-CAf s’engage à fournir à cette institution des supports pédagogiques et techniques relatifs à la GIRE.

Cinq jours durant, 65 des 77 étudiants régulièrement inscrits ont pris part aux cours sur Définition des termes clés, Introduction à la GIRE, Concepts et Principes de la GIRE,  Eau et Environnement, Economie et financement de l'approvisionnement en eau / Concept de l'eau virtuelle, Conception et la mise en œuvre de la participation.

Concours de Journalisme "Eau et Changement Climatique" 2015

Bienvenue GBELO remporte le prix de la 2è édition du  concours de journalisme  « Eau et Changement climatique »  2015 du GWP-CAf.

De nationalité centrafricaine, Bienvenue GBELO est  journaliste reporter à Radio Ndeke Luka à Bangui, République Centrafricaine. Il a remporté le prix de la deuxième édition du Concours de journalisme « Eau et Changement climat » lancé le 1er février 2015 par le GWP-CAf et destiné aux Journalistes de l’eau d’Afrique centrale.  Comme  gagnant du prix, il a reçu une attestation, un enregistreur et 500 euros comme récompense.

 

/ Central Africa

Assemblée générale des Partenaires du GWP-CAf

L’assemblée générale des partenaires du GWP-CAf s’est tenue à Douala, Cameroun le 6 novembre 2015 au tour du thème « les défis du financement du secteur de l’eau en Afrique centrale-Opportunités et Contraintes : Quelle stratégie adopter ?».

 

Cette réunion statutaire du GWP-CAf a connu la participation des Présidents des PNE du Cameroun, Centrafrique,  Congo et du Sao Tomé et Prinicpe, du Président par intérim du Comité Technique et Scientifique, du responsable du réseau du GWPO pour l’Afrique centrale, des représentants des organismes des bassins tels que la CICOS et la CBLT, ainsi que des représentants des organisations de la société civile.

/ Central Africa

Les Experts de la CEEAC mobilisés pour la refonte des normes hydrologiques en Afrique centrale.

Du 20 au 21 octobre 2015, s’est tenu à Douala, Cameroun, l’atelier de mobilisation des experts d’Afrique centrale pour la refonte des normes hydrologiques. Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet« Révision des normes Hydrologiques pour des infrastructures Hydrauliques Résilientes au Changement Climatique- Afrique  centrale» (Projet RESIHYST-Afrique centrale) initié par l’UNESCO  et mis en œuvre dans la sous-région avec l’appui institutionnel de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale.

 Les travaux de l’atelier qui se sont déroulés sur deux jours ont connu la participation des experts  en gestion des bases de données de la CEEAC, des responsables des ministères de l’eau, des transports, des travaux publics et des points focaux du Programme Hydrologique International (PHI) venant de Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, République Démocratique du Congo, Sao Tomé e Principe et Tchad ainsi que des représentants des universités et de centre de recherche hydrologique.

 

/ Central Africa

La CEEAC et le GWP-CAf, pour la création des SMHN en Afrique centrale.

Du 29 au 30 septembre 2015 s’est tenue à Douala, Cameroun, la première réunion du Groupe de Travail « Taskforce » sur l’élaboration de la stratégie régionale des Services Météorologiques et Hydrologiques Nationaux (SMHN) en Afrique centrale. La rencontre a été organisée par  la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) en collaboration avec  le GWP-CAf.

 

En plus des experts de la CEEAC et du GWP-CAf, la réunion a connu la participation des hydrologues, météorologues, experts en communication, environnementalistes et responsables nationaux des services d’hydrographies et de météorologie  venus du Cameroun, Congo, Gabon, RD Congo, Sao Tomé é Principe et Tchad, ainsi que des représentant de l’UNESCO et de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT).

 

La réunion du Taskforce qui fait suite à une visite de travail du GWP-CAf auprès de la CEEAC au mois de juillet 2015 avait pour objectif l’appropriation du processus d’élaboration de la stratégie  par les experts et la validation de la synthèse régionale des états des lieux des services nationaux et régionaux des services hydrométéorologiques en vue d’élaborer la feuille de route pour la suite du processus.

/ Central Africa

CBLT: Pour l'appropriation et la mise en oeuvre de la GIRE pour la gestion des eaux transfrontalières

Du 7 au 10 septembre 2015, s’est tenu à N’djamena, au Tchad,  un atelier de renforcement des capacités  des dirigeants et experts de la commission du bassin de lac Tchad (CBLT) ainsi que des experts et des partenaires clés sur le concept et approche de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) pour les eaux transfrontalières.

 

Organisé par la CBLT avec l’appui technique du GWP-CAf, l’atelier  qui a regroupé une vingtaine de participants avait pour but d’une part de leur donner les outils nécessaires à l’appropriation du concept GIRE dans la gestion et le développement des ressources en eau avec un accent particulier sur les ressources en eau transfrontalière et d’autre de permettre à l’équipe dirigeante de la CBLT d’avoir une compréhension commune de l’importance d’une coordination des activités des différentes directions ainsi que celles des partenaires clés.

COP21: La jeunesse camerounaise contribue.

L’atelier de validation du rapport du Projet « La Jeunesse Francophone pour l’Eau » , initié et soutenu par l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ) et le Partenariat Mondial de l’Eau (GWP) intitulé « quelle place pour la jeunesse dans la gouvernance de l’eau et des questions de sécurité alimentaire dans le contexte du changement climatique » s’est tenu le 12 août 2015, en marge de la Journée internationale de la jeunesse, à Yaoundé. 

 

Organisé grâce à l’appui multiforme du GWP-CAf, cet atelier qui, s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la 21ème Conférence des Parties sur le climat  (COP21) a regroupé les jeunes leaders des réseaux et associations de la jeunesse travaillant dans les secteurs de l’eau, changement climatique, sécurité alimentaires  et environnement.

 

Les objectifs de cet atelier étaient de présenter aux parties prenantes les résultats de la consultation nationale et de valider les recommandations qui seront présentées lors de la 21ème Conférence des Parties sur le climat  (COP21) prévue ce décembre à Paris en France, comme la contribution de la jeunesse camerounaise.

Le Programme WACDEP: un levier pour la création d’expertises nationales pour la sécurité en eau et la résilience climatique

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Eau, Climat et Développement (WACDEP) en Afrique centrale, le Partenariat National de l’Eau du Cameroun (GWP-Cmr) a organisé en collaboration avec le Partenariat Régional de l’Eau d’Afrique centrale (GWP-CAf), du 26 au 28 août 2015 à Douala, au Cameroun, un atelier de renforcement des capacités  des institutions et organisations nationales  sur « la préparation des projets relatifs à la sécurité en eau et la résilience climatique en Afrique centrale ».

 

Prenaient part à ces assises, les représentants des institutions étatiques ainsi que ceux des organisations nationales impliquées dans le secteur de l’eau au Cameroun, Gabon, Centrafrique, Tchad et   Sao Tomé et Prinicpe.

/ Central Africa

La CEEAC et GWP-CAf se concertent sur l'élaboration de la stratégie régionale hydrométéorologique de l'Afrique centrale

Dans le cadre du partenariat CEEAC-GWP signé en décembre 2013 pour l’élaboration de la stratégie régionale hydrométéorologique de l’Afrique centrale, une rencontre regroupant les deux parties s’est tenue du 29 au 31 juillet 2015 à Libreville, Gabon.

L’objectif de la rencontre était d’évaluer l’état d’avancement du processus d’élaboration de la stratégie régionale des services hydrologiques et météorologiques basé sur les études menées dans six pays d’Afrique centrale d’une part et d’autre part de faire le point sur le processus de la création et d’opérationnalisation du Fonds Régional de Solidarité pour l’Eau (FORSEAU) dont le document cadre a été soumis par le GWP-CAf à la CEEAC pour validation.