AIP WACDEP-G programme – Inception Workshop in Tunisia discusses gender policies and capacity building needs

Programme AIP WACDEP-G - L'atelier de lancement en Tunisie discute des politiques de genre et des besoins de renforcement des capacités

English version below.

Le 17 février 2021, la Direction générale des ressources en eau du ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la pêche, et le GWP-Med, ont organisé l'atelier de lancement en Tunisie du Programme d'investissement dans l'eau en Afrique: Égalité des genres dans la sécurité de l'eau et le développement résilient au climat en Afrique (AIP-WACDEP-G).

L'atelier en ligne a rassemblé plus de 50 participants, représentant les ministères concernés, les autorités publiques, la société civile, les universités et des experts individuels, et a atteint le triple objectif de:

  • Présentation des objectifs, de la structure et du plan de travail du programme AIP WACDEP-G aux principaux acteurs impliqués dans les domaines de l'eau, du climat et du genre en Tunisie.
  • Sensibiliser à l'approche de transformation du genre en matière de sécurité de l'eau et de résilience climatique et présenter les résultats de l'analyse de genre pour la Tunisie qui a été menée lors de la phase de démarrage, qui a identifié les points d'entrée prioritaires pour la mise en œuvre du programme AIP WACDEP-G en Tunisie.
  • Discuter des interventions prévues afin de mobiliser un partenariat entre les principales parties prenantes qui suivront la mise en œuvre du programme.

Les participants ont échangé sur la manière dont les inégalités entre les genres dans l'accès aux ressources sont souvent liées à l'accès à l'eau et augmentent de manière disproportionnée le fardeau du changement climatique sur les femmes et les filles. Ils ont également discuté le niveau auquel les politiques de l'eau et du climat en Tunisie sont sensibles au genre et ont reconnu la nécessité de cibler l'égalité des genres au niveau systémique et d'éviter que les investissements dans les infrastructures hydrauliques continuent d'exacerber les inégalités entre les genres. Des présentations dédiées sur le contexte tunisien ont servi de base à des échanges animés sur les liens du genre avec l'eau et le changement climatique et l'intégration du genre dans différentes politiques, y compris celles du ministère de l'Agriculture et en mettant l'accent sur les femmes rurales. À l'aide d'outils interactifs, les participants ont fourni des informations sur les domaines d'analyse et les points d'entrée qui devraient être pris en compte, enrichissant ainsi les conclusions du rapport d'analyse de genre pour la Tunisie.

Faute de temps, il n'a pas été possible de terminer l'exercice de groupe sur l'évaluation des besoins en capacités pour l'élaboration d'un plan de développement des capacités. Cependant, et compte tenu de l'importance de l’exercice, les participants ont accepté de recevoir par courrier électronique les instructions pour l'exercice et de se réunir à une autre date pour une brève réunion consacrée à l'évaluation des besoins en capacités. En effet, la réunion a eu lieu le 3 mars et a apporté une contribution tangible à la préparation du plan de renforcement des capacités.

Le programme d'appui AIP WACDEP-G constitue la continuité du programme WACDEP (2012-2019) qui comptait la Tunisie et le Système Aquifère du Sahara Septentrional parmi les pays et bassins bénéficiaires. Il s'appuie sur les conclusions du WACDEP, tout en mettant l'accent sur la dimension de genre, visant à garantir que la préparation, le développement, la conception, la gouvernance et la gestion des investissements, des institutions et des interventions de création d'emplois en cours et nouveaux dans les infrastructures hydrauliques résilientes au changement climatique font progresser stratégiquement l’égalité des genres. L'objectif global est de transformer les inégalités entre les genres à grande échelle en promouvant une planification, une prise de décision et un développement institutionnel transformateurs de genre pour des investissements dans l'eau résilients au climat en Afrique. L'AIP WACDEP-G est mis en œuvre sous la direction de la Direction générale des ressources en eau, Ministère de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Tunisie, tandis que les trois premières années de mise en œuvre (2020-2022) sont soutenues financièrement par l'Agence autrichienne de développement (ADA).

.....................

On the 17th February 2021, the General Directorate of Water Resources of the Ministry of Agriculture, Hydraulic Resources and Fisheries, and GWP-Med, organised the Inception Workshop in Tunisia of the Africa Water Investment Programme: Gender Equality in Water Security and Climate Resilient Development in Africa (AIP-WACDEP-G).

The online Workshop brought together more than 50 participants, representing relevant Ministries, public authorities, civil society, academia, and individual experts, and achieved the three-fold objective of:

  • Presenting the objectives, structure and workplan of the AIP WACDEP-G programme to the key stakeholders involved in the fields of water, climate and gender in Tunisia.
  • Raising awareness on the gender transformation approach to water security and climate resilience and deliberating the results of the gender analysis for Tunisia that was conducted during the inception phase, which identified the priority entry points for the implementation of the AIP WACDEP-G program in Tunisia.
  • Discussing the planned interventions in order to mobilise a partnership among key stakeholders who will follow up the implementation of the programme.

The participants exchanged on how gender inequalities in accessing productive assets and resources are often linked to access to water and disproportionately increase the burden of climate change on women and girls. They also discussed the level to which water and climate policies in Tunisia are gender sensitive and acknowledged the need to target gender equality at the systemic level and avoid that investments in water infrastructure continue to exacerbate gender inequalities. Dedicated presentations on the Tunisian context provided the basis for lively exchanges on the linkages of gender with water and climate change and the integration of gender in different policies, including those of the Ministry of Agriculture and with emphasis on rural women. Using interactive tools, the participants provided input on areas of analysis and entry points that would need to be considered, thus enriching the findings of the gender analysis report for Tunisia.

Due to lack of time, it was not possible to complete the group exercise on capacity needs assessment for the elaboration of a Capacity Development Plan. However, and given the importance of the issue, the participants agreed to receive by email the instructions for the exercise and reconvene on another date for a brief meeting dedicated to the capacity needs assessment. Indeed, the meeting took place on the 3rd March and provided tangible input for the preparation of the capacity development plan.


The AIP WACDEP-G support program constitutes the continuity of the WACDEP program (2012-2019) which had Tunisia and the North Western Sahara Aquifer System among the beneficiary countries and basins. It builds on the findings of WACDEP, while placing emphasis on the gender dimension, aiming to ensure that the preparation, development, design, governance, and management of ongoing and new climate resilient water infrastructure investments, institutions, and job creation interventions strategically advance gender equality. The overall objective is to transform gender inequalities at scale by promoting gender-transformative planning, decision-making and institutional development for climate resilient water investments in Africa. AIP WACDEP-G is implemented under the leadership of the General Directorate of Water Resources, Ministry of Agriculture, Hydraulic Resources and Fisheries, Republic of Tunisia, while the first three years of implementation (2020-2022) are supported financially by the Austrian Development Agency (ADA).